COVID-19 UCRM : campagne nationale de vaccination contre la Covid-19

.

Q13 –  En tant que professionnel du secteur médico-social, comment se faire vacciner ? 

.

Le Parlement a adopté le projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire, le 25 juillet 2021. La position du Conseil Constitutionnel sur ce texte est attendue pour le 5 août 2021.
Bien que nous ne connaissions pas précisément, aujourd’hui, toutes les modalités d’application de ces dispositions au sein de nos structures, nous renouvelons notre invitation à vous faire vacciner dans les meilleurs délais possibles, que vous soyez ou non au contact direct et quotidien des personnes que nous accompagnons au sein de nos établissements et dispositifs.

En effet, il est très probable que les mesures qui nous seront opposables prochainement exigent la présentation d’un pass sanitaire (*) afin d’exercer une activité professionnelle au sein de l’Association ou de l’Entreprise Adaptée, à compter du 30 août 2021. Certaines catégories de professionnels devraient également être concernées par une obligation vaccinale à compter du 15 septembre 2021.
(*) Le « pass sanitaire » consiste en la présentation, numérique (via l’application TousAntiCovid) ou papier, d’une preuve sanitaire, pouvant être : vaccination (schéma complet), test négatif de moins de 48h, test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19.

.

1/ Vaccination des professionnels du secteur médico-social

La Haute Autorité de Santé a ouvert la vaccination aux professionnels du secteur médico-social.
L’Agence Régionale de Santé  précise qu’une stratégie spécifique de vaccination contre la Covid-19 est mise en place ce jour, en Haute-Garonne, pour les professionnels du secteur médico-social.

A NOTER :
→ Les personnes de moins de 55 ans, ayant reçu une première dose de vaccin AstraZeneca, bénéficieront d’une deuxième dose Pfizer ou Moderna (vaccin à ARN messager). Cette information a été communiquée par la Haute Autorité de Santé le 9 avril 2021. Un délai d’administration de douze semaines est recommandé entre les deux doses.
→ Les personnes ayant déjà été contaminées par la Covid-19, peuvent bénéficier d’une dose de vaccin, tel qu’annoncé par la Haute Autorité de Santé le 12 février 2021.

.

2/ Autorisation d’absence de votre employeur

Lorsque votre rendez-vous de vaccination vous aura été communiqué, nous vous invitons à en informer aussitôt votre responsable hiérarchique, afin de bénéficier d’une autorisation d’absence de votre employeur et de permettre l’organisation du service, dont vous relevez, en votre absence.

.

3/ Afin de réserver un créneau de vaccination,  vous pouvez :

Appeler le 0 809 54 19 19 (n° gratuit)

Vous connecter à la plateforme https://www.sante.fr/cf/centres-vaccination-covid.html et utiliser le code suivant : PS31.

→ Vous connecter à la plateforme https://www.keldoc.com/vaccination-covid-19/toulouse et utiliser le code suivant : PRIO31.

La médecine du travail est désormais habilitée à vacciner les salariés professionnels de santé ou médico-social (Ordonnance du 2 décembre 2020). En l’espèce, PREVALY est donc compétent et vous pouvez dès à présent accéder à un rendez-vous en qualité de professionnels du secteur médico-social.
En savoir plus >>

.

4/ Le jour de la vaccinationvous devrez obligatoirement vous munir lors du rendez-vous de 2 documents :

….. – La fiche « Reflexe KelDoc » à télécharger ici >>
….. – Votre justificatif de déplacement professionnel qui vous servira à justifier de votre qualité de professionnel du secteur médico-social.

 

Télécharger la fiche réflexe >>

.

Pour rappel, il y a un délai de 4 semaines minimum entre la 1ère dose et l’obtention du pass sanitaire. Il est donc recommandé à ceux qui le souhaitent de débuter le processus de vaccination mi-août au plus tard afin d’obtenir leur pass sanitaire avant le 15 septembre.

.

5/ 3ème dose de vaccination
A la suite de l’avis de la Haute Autorité de Santé du 5 octobre 2021, le périmètre du public concerné par le rappel de vaccination contre la Covid-19 est étendu à l’ensemble des salariés du secteur de la santé et du secteur médico-social.
La dose de rappel doit être administrée dans un délai de 6 mois minimum après la complétude du schéma vaccinal initial.