COVID-19 UCRM : gestes barrières

.

Q2 – Que sont les « gestes barrières » ?

.

Nous vous invitons à vous montrer particulièrement prudents dans le cadre privé,
au sein duquel surviennent la majorité des contaminations

.

Respect d’une distance minimale de 2 mètres entre les personnes à tout moment, sauf consignes particulières indiquées ci-après. Cette règle s’applique également :
….. – dans les véhicules (2 personnes maximum), dans lesquels il est obligatoire de porter le masque et recommandé d’aérer,
….. – lors d’une évacuation dans le cadre d’un exercice ou d’un incendie.

.

Refuser l’accès et faire rester chez elle, avec le port d’un masque chirurgical, toute personne présentant des symptômes de maladie, en particulier toux, température, perte d’odorat et/ou du goût.

.

Lavage approfondi et fréquent des mains à l’eau et au savon liquide, a minima :
….. – en début de journée,
….. – à chaque changement de tâche,
….. – toutes les 2 heures,
….. – après un contact impromptu avec d’autres personnes ou port d’objets récemment manipulés par d’autres personnes.
….. – avant de boire, manger et fumer;

Le séchage des mains se fait avec un essuie-mains en papier à usage unique. Le lavage des mains au savon est à privilégier, mais si les mains sont visiblement propres ou si la situation l’impose, il est possible d’utiliser une solution hydro alcoolique.

Consulter la fiche réflexe >>

.

Eviter de se toucher le visage, avec ou sans gants, sans nettoyage préalable des mains.

.

Port d’un masque de protection respiratoire : le port d’un masque est obligatoire dans le cadre de votre mission (voir plus bas).
Notez bien que le port du masque ne sert à rien s’il ne couvre pas intégralement le nez et la bouche !
….. – Le masque chirurgical est à privilégier si vous êtes « cas contact » et demeurez en poste en qualité de personnel essentiel.
….. – Le masque en tissu (lavable 50 fois à 60°) peut être utilisé dans les autres cas. Les masques en tissu distribués par l’UCRM sont conformes aux préconisations gouvernementales les plus récentes (catégorie 1).
………En cas de déplacements réguliers, il est demandé de garder en permanence votre masque afin de limiter sa manipulation.
….. – Des masques FFP2 pourront être fournis dans des cas particuliers (intervention chez une personne malade ou auprès d’une personne immunodéprimée). Les masques FFP2 sont plus efficaces que les masques chirurgicaux pour protéger leur porteur, mais ils ne protégeront pas les personnes rencontrées s’ils sont équipés de valves (merci de vérifier ce point avant usage).

Consulter la fiche réflexe >>