Hébergement d’Urgence pour Demandeurs d’Asile

Nous avons affirmé dès juin 2005, notre volonté d’accompagner des personnes en situation d’exil en créant le Centre d’Hébergement d’Urgence pour Demandeurs d’Asile (HUDA) qui a pour objectif principal de proposer un accueil transitoire aux demandeurs d’asile primo arrivants à Toulouse, sans solution d’hébergement et en attente d’une proposition d’entrée en CADA. Le financement de ce dispositif est assuré par la DDCS de la Haute-Garonne.
Le dispositif HUDA est rattaché au Secteur Asile de l’Union Cépière Robert Monnier depuis le 1er janvier 2014. Il constitue une réponse pertinente en proposant un hébergement d’urgence, adapté aux personnes en procédure de demande d’asile ou placé en procédure Dublin III.

Cet accueil correspond à une obligation découlant de la ratification par la France de la convention de Genève du 28 juillet 1951.
En 2016, 85 244 demandes ont été enregistrées à l’OFPRA, dont 77 886 premières demandes (mineurs inclus) et 7 358 réexamens. 70 052 décisions, hors mineurs, accompagnant ont été prises, soit une augmentation de 12,9 % par rapport à 2015, année qui avait connu une augmentation de 19,2%. L’OFPRA a pris 19 834 décisions d’accord d’asile contre 14 119 en 2015.

Les nombreuses actualités en lien avec le contexte géopolitique de ces dernières années confirment l’arrivée massive de demandeurs d’asile au sein de l’Union Européenne. Les enjeux sont importants, L’Union Cépière Robert Monnier s’est toujours positionnée dans l’accueil digne et cohérent de ce public.

Destiné à accueillir des personnes primo-arrivantes, l’HUDA de l’UCRM dispose aujourd’hui d’une capacité d’accueil de 59 places (dernière extension de 15 places en 2013) permettant d’héberger et d’accompagner des familles et des personnes isolées inscrites en procédure normale.